AVERTISSEMENT

Je tiens à préciser pour les personnes qui auraient du mal à comprendre la démarche d’un blog (flatter l’égo démesuré de l’auteur, partager ses névroses, faire pleurer dans les chaumières, passer ses nerfs, raconter des conneries, informer un peu, se marrer beaucoup, toussa), que tout ce qui est écrit ici – non seulement n’engage que moi – mais surtout, que tout ce qui y est raconté est bien évidemment purement fictif. Par là j’entends que ces récits, satires, pamphlets, anecdotes (lorsqu’ils ne sont pas tirés d’ouvrages extérieurs) sont inspirés de faits réels mais sont, comme vous l’aurez tous compris, racontés à travers le filtre d’une imagination débordante et d’un esprit, je m’en excuse, légèrement névrosé.

lundi 21 novembre 2011

Steeple-chase (Langage Équestre d'un autre temps)



STEEPLE-CHASE. -- Ce genre de course a été imaginé pour préparer les cavaliers à supporter les péripéties de la chasse et pour dresser les chevaux à franchir adroitement les obstacles les plus difficiles.

Les premiers steeple-chase créés en Angleterre étaient des courses extraordinaires à travers des contrées coupées d'obstacles naturels, tels que haies de clôture, rivières, ruisseaux, murs de propriété, etc. Ces courses avaient un point de départ déterminé et un point d'arrivée désigné à l'avance ; le parcours était alors livré à la fantaisie des coureurs : on les appelait course au clocher.

Mais ces promenades dangereuses, sillonnées d'accidents, impossibles à suivre des yeux, furent bientôt remplacées par les steeple-chase sur des hippodromes préparés ad hoc.
   
Les steeple-chase donnent occasion à beaucoup de gentlemen d'exercer leur adresse et de faire preuve de qualités de vigueur et de courage.
    
Dans le principe on se servait, pour courir les steeple-chase, de chevaux de demi-sang qui étaient soi-disant destinés à créer des races de chevaux de chasse.
   
Aujourd'hui un grand nombre de steeple-chase sont courus par des jockeys à gages, et l'on y emploie le plus souvent des chevaux de pur sang, fruits sec des écuries de courses plates. Ces courses détournées de leur but primitif servent à favoriser les chances des paris et ne présentent peut-être plus d'autre intérêt que celui du jeu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire