AVERTISSEMENT

Je tiens à préciser pour les personnes qui auraient du mal à comprendre la démarche d’un blog (flatter l’égo démesuré de l’auteur, partager ses névroses, faire pleurer dans les chaumières, passer ses nerfs, raconter des conneries, informer un peu, se marrer beaucoup, toussa), que tout ce qui est écrit ici – non seulement n’engage que moi – mais surtout, que tout ce qui y est raconté est bien évidemment purement fictif. Par là j’entends que ces récits, satires, pamphlets, anecdotes (lorsqu’ils ne sont pas tirés d’ouvrages extérieurs) sont inspirés de faits réels mais sont, comme vous l’aurez tous compris, racontés à travers le filtre d’une imagination débordante et d’un esprit, je m’en excuse, légèrement névrosé.

samedi 17 novembre 2012

Émotions automnales...


L'automne...

L'automne, pour moi, c'est la saison romantique par excellence, on ne sait pas trop à quoi s'en tenir, on hésite encore entre la douceur des soirs d'été et l'envie de se lover dans un plaid tout en se laissant bercer par le crépitement du bois et la danse des flammes dans la cheminée. Les couleurs sont magnifiques... Le soleil et la nature ne font qu'un dans un dégradé d'orangés chatoyants. Les sols sont entièrement recouverts de feuilles dorées dans les sous bois. On pourrait se croire dans un monde imaginaire tellement les couleurs paraissent irréelles quand les raies de lumière filtrent à travers les branchages...

Après quelques jours de grand froid, le soleil est revenu, il est tôt, c'est le moment idéal pour profiter des allées désertes du bois. C'est aussi le moment idéal pour faire découvrir ce bonheur à mes élèves, le bonheur de partir en forêt, le bonheur de se sentir libre, le bonheur de galoper tellement vite qu'on en a les larmes qui coulent le long des joues, cette sensation grisante de n'être pas sûr de pouvoir s'arrêter et en même temps cette confiance dans le fait que tout ira bien...

Se perdre dans cette mer de couleurs chaudes, ne plus savoir où se trouve le chemin car tout y est recouvert de feuilles, se laisser porter par l'air frais du matin, s'abandonner à rêver que ce monde est magnifique et qu'il le sera toujours demain... Ecouter le pas des chevaux assourdi par le tapis de végétation, voir le souffle de leurs naseaux se matérialiser dans l'air en volutes blanches presque hypnotisantes, sentir la chaleur se dégager de leur corps et caresser les veines saillantes de leur encolure de nos mains. Observer leurs oreilles se dresser au moindre craquement de branche, leur oeil scruter les sous bois et puis les sentir s'en remettre à nous pour repartir de plus belle dans une chevauchée que l'on voudrait infinie...

Savoir que, même cachées par la forêt, les Montagnes sont là, immenses, majestueuses, fortes et magnifiques. Avoir la certitude qu'elles seront toujours là bien qu'elles soient souvent invisibles, savoir que la neige tombée il y a quelques jours y scintille sous les rayons du soleil,  savoir qu'on les reverra demain matin si la chance et le ciel sont avec nous...........

7 commentaires:

  1. Waw waw waw! Ton article fait rêver...

    RépondreSupprimer
  2. Je m'associe à Léa pour le waw waw waw... ça fait rêver...
    Mademoiselle Naiezdnitsa, vous avez beaucoup de talents... l'écriture en est un...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet instant de rêverie qui a fait remonter de merveilleux souvenirs de chevauchées dans la forêt du Gavre en Bretagne.

    RépondreSupprimer
  4. [Passée par hasard, cavalière pas si novice que ça mais pas si douée non plus, j'ai parcouru ce blog avec énormément de curiosité... et énormément appris. "Cavalière boulet" comme j'ai pu lire, je suis très raide et crispée dans ma selle et je cherche des moyens pour m'améliorer.
    Alors merci, car ce blog m'a donné envie de garder également mes souvenirs équestres (et autres) dans un blog qui prend forme petit à petit.]

    Ce post me rappelle de longues balades sous une pluie de feuilles rouges et mordorées, il y a quelques années... ça me rend nostalgique. Merci encore

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous pour vos gentils messages, ça fait toujours chaud au coeur de vous lire ou de vous relire... ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  7. Bel article...
    Ca donne des envies de balades!

    RépondreSupprimer